OSTEOPATHIE ET SANTE FEMININE
Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, la santé est un « état complet de bien-
être physique, mental et social, et pas seulement une absence de maladie ou
d’infirmité ».
Les femmes, qui constituent la moitié de la population mondiale, sont les
principales pourvoyeuses de soins (auprès de leurs enfants, au sein du système
de santé ou de leur communauté), et paradoxalement, on constate qu’elles ne
trouvent pas toujours dans le système de soins une réponse à leurs besoins
spécifiques. Ainsi, la santé de la femme reste un espace à conquérir pour
chacune : plus exposées aux variations hormonales, aux transformations
physiques, et également plus vulnérables par leur accès aux soins et leur place
dans la société, où les doubles journées de travail, l’inégalité salariale restent
présents aujourd’hui.
PRESENTATION DE L’OSTEOPATHIE
L’ostéopathie, thérapie manuelle, est une méthode de soins qui constitue un
traitement et une prévention à des problématiques de santé féminine. La
consultation débute par un échange autour du motif de consultation, détaillant les
antécédents, les maladies anciennes ou présentes, les traitements, les habitudes
de vie, l’environnement. Ensuite, l’ostéopathe réalise un bilan du corps, par des
tests dynamiques, à la recherche de restrictions de mobilité. Suit ensuite la phase
de traitement, qui vise à redonner mobilité et mouvement aux tissus. Les
conseils, en fin de consultation, préviennent une éventuelle récidive et sont
nécessaires pour agir sur le contexte du problème ou de la douleur. Selon la
nature du problème, une ou plusieurs séances peuvent être nécessaires.
CHAMPS D’ACTION
L’ostéopathie s’adresse aux troubles fonctionnels, c’est à dire aux
dysfonctionnements articulaires, tissulaires, viscéraux, ceux-ci créant des
restrictions de mobilité qui peuvent s’exprimer à distance. Si l’ostéopathie n’a pas
vocation à traiter les lésions vraies de structure (pathologies, fractures, luxations),
elle a toute sa place en accompagnement à un traitement médical. En levant
certains blocages, le corps recouvre sa physiologie. Ainsi la globalité de la prise
en charge ostéopathique, dans un climat d’ouverture, de confiance constitue une
réponse thérapeutique adaptée aux femmes et le champ d’intervention de
l’ostéopathe dans la santé féminine est large.
Léna Florette
libero. fringilla dapibus Donec at Aenean velit, adipiscing leo