Changements de saison et Fatigue : une approche par la Médecine Traditionnelle Chinoise.

La Médecine Traditionnelle Chinoise est un système de santé pluri-millénaire basé sur l’observation empirique des lois de la Nature.

L’Homme ne peut être dissocié de la Nature, car les cycles et mouvements qui Nature caractérise se trouvent aussi en l’Homme ! Sont ainsi associés une saison avec une diététique, des pathologies, un mouvement, une émotion, une odeur, une saveur etc… C’est ce qu’on appelle la théorie des 5 mouvements.

Dans cette contribution je ne ferais que la survoler ! Je m’attarderais un peu plus sur l’organe Foie et la saison du Printemps dans laquelle nous sommes.

Vous trouverez sur Internet de bons sites qui expliquent cette théorie (réf).

Pour les chinois la nouvelle année ainsi que le Printemps commence au 4 février.

La saison de l’Hiver est associée à l’organe et l’énergie du Rein ainsi qu’au mouvement de descente, de diminution, de « thésaurisation ». Tout rentre à l’intérieur pour se protéger et prendre des forces pour la période de croissance à venir. Les animaux hibernent, les arbres n’ont plus de feuilles et la sève rentre dans la terre.

Selon les préceptes de la Médecine Traditionnelle Chinoise, l’Homme devrait suivre l’exemple de la Nature. L’Hiver est donc une saison où l’activité ralentit. L’Homme se met en repos pour protéger et nourrir l’énergie des Reins. Il dort tôt et se lève tôt, ne fais pas d’activités intenses, privilégie telle alimentation…

Cependant, la société actuelle ne favorise pas un rythme de vie plus calme en Hiver ! Nous utilisons donc notre énergie des Reins alors que nous devrions la capitaliser.

Le Printemps arrive, avec son mouvement de croissance et de renaissance. La saison du Printemps est associée à l’organe et l’énergie du Foie. C’est l’énergie dynamique qui fait croitre les jeunes pousses, et chez l’Homme un mouvement similaire se produit.

Le Foie exerce deux grandes fonctions : réguler la circulation de l’énergie ainsi que drainer et mettre le sang en réserve. Son mouvement est à l’image de la sève, ascendant. Il a également des liens avec les tendons, les yeux, les ongles ainsi que l’activité des rêves. L’émotion principale qui lui est associé est la colère, la saveur acide et la couleur verte.

C’est un organe hautement émotionnel, dès que nous sommes traversés par une émotion celui-ci réagit un peu à la manière d’une cocotte-minute, selon l’intensité du ressenti et la qualité énergétique à cet instant.

L’énergie du Foie est donc très active. Si notre énergie est basse au sortir de l’hiver, le corps aura des difficultés à compenser cette montée! Ainsi des « coups de mou », des états dépressifs, des insomnies, des phases d’anxiété, d’irritabilité et encore de colère peuvent apparaître ou ré-apparaître à cette période. On peut également être sujet aux tendinites, aux migraines et à divers problèmes de menstruation.

La diététique Chinoise nous donne des aliments à privilégier pour accompagner le Foie sur la saison du Printemps : L’anguille, la caille, le fenouil, le foie de porc et de poulet, les moules, le poireau, les carottes, le raisin, le céleri, le citron, les épinards, la menthe, le thé, le crabe, l’escargot, la rhubarbe… pour une liste non exhaustive ! On préférera la cuisson des légumes en sauté et en vapeur pour les viandes et poissons.

C’est aussi le moment de faire une cure de détoxification du Foie (exemple) et de travailler sur « la tempérance » des émotions. Enfin, il faut privilégier des activités telles que la méditation, les ballades en forêt …

Nous aurons tout l’été pour se lancer dans des marathon et des ascensions !

Mais le printemps est surtout l’occasion de profiter de cette belle énergie montante pour se lancer dans de nouveaux projets !

Fanny Minetti

Thérapeute en Médecine Traditionnelle Chinoise

dapibus ut elementum vel, felis Phasellus eleifend